FANDOM


The Legend of Zelda

Skyward Sword

800px-Logo The Legend of Zelda Skyward Sword

Éditeur

Nintendo
Développeur Nintendo EAD
Concepteur Eiji Aonuma
Musique Hajime Wakai

Koji Kondo

Début du projet 2007
Date de sortie 18 novembre 2011
Genre Action-aventure
Mode de jeu Un joueur
Plate-forme Wii
Média Disque optique Wii
Langue Multilingue
Contrôle Wiimote, Nunchuk, Wii Motion Plus
Évaluation CERO : A
&nbsp

ESRB : E10+

OFLC : M (Australie)

PEGI : 12

The Legend of Zelda: Skyward Sword (ゼルダの伝説 スカイウォードソード, Zeruda no Densetsu: Sukaiwōdo Sōdo?) est un jeu vidéo d’action-aventure développé par Nintendo EAD et édité par Nintendo pour la Wii. Il s’agit du seizième opus de la série The Legend of Zelda. Annoncé par Shigeru Miyamoto lors d’une conférence privée pendant E3 2009, le jeu a été totalement présenté lors de l’E3 2010 où il a été confirmé que le jeu utilisera le Wii MotionPlus. Lors de l’E3 2010, Shigeru Miyamoto annonce que le jeu ne sortira qu’en 2011.

Le jeu est sorti le 18 novembre 2011 en Europe, le 20 novembre 2011 en Amérique du Nord et le 23 novembre 2011 au Japon.

TrameModifier

Skyward Sword est un antépisode par rapport à Ocarina of Time.

La légende raconte qu’une déesse éleva une partie des terres vers les cieux ainsi que les humains afin de les protéger des ténèbres. Link vit sur cette île volante du nom de Célesbourg. Après une cérémonie visant à poursuivre ses études pour devenir chevalier, son amie d'enfance Zelda est emportée par une tornade. Link, peu de temps après, fait la découverte d'une épée mystérieuse, la Skyward Sword. Il comprend dés lors que celle ci est habité par un esprit féminin. Cet esprit nommé Fay, a été envoyé par la Déesse pour guider l'Elu dans sa mission. Apprenant l’existence d’un monde en déclin au-dessous de l’île, Link part à sa découverte. Il y découvre un monde d'une grande beauté, mais teinté par la présence des Ténèbres, un monde où il doit retrouver Zelda.

Un des principaux antagonistes du jeu se nomme Ghirahim, ou Lord Ghirahim. C'est un sorcier maléfique qui aspire à libérer son maître de la prison qui le retient depuis des siècles9.

Cet épisode permet de conter l'origine de plusieurs icônes importante de la série. À commencer par la création de l'Épée de Légende, appelée également la Master Sword, qui est un des éléments au cœur de la série. Beaucoup de détails des précédents jeux sont également approfondis dans cet opus concernant la Triforce. Enfin, on apprend enfin l'existence d'une quatrième déesse, même si elle est apparue bien après les trois autres, qui a longtemps été soupçonnée d'exister dans la série : Hylia.


Système de jeuModifier

Le jeu nécessite l'utilisation du Wii MotionPlus. Grâce à ce dernier, les mouvements de la Wiimote sont retranscrits à l'identique par l'épée de Link dans le jeu, ce qui a ravi les fans, auparavant déçus par le système de jeu à la Wiimote de The Legend of Zelda: Twilight Princess où il suffisait d'agiter la Wiimote. C'est une évolution majeure dans le système des combats de la série qui n'avaient pas connu de changements depuis The Legend of Zelda: Ocarina of Time. Développement[modifier]

Selon un numéro du magazine américain Game Informer, le développement du jeu aurait commencé en 20072. En avril 2008, Shigeru Miyamoto a annoncé que la Zelda Team est reformée une nouvelle fois pour travailler sur de nouveaux jeux et a clarifié à l'E3 2008 qu'une équipe de développement était en train de travailler sur un nouvel opus de la série The Legend of Zelda pour la Wii. De plus, le numéro de novembre 2008 du Magazine Officiel Nintendo anglophone indique que des informations seront données sur le jeu en 2009.

Lors de l'E3 2009, Shigeru Miyamoto a annoncé lors d'une conférence privée quelques informations sur le jeu. On apprend qu'il sera présenté en 2010 et qu'il devrait utiliser le Wii MotionPlus. Un artwork a été diffusé par Nintendo par la suite. Jeu présenté lors de l’E3 2010

Le 6 janvier 2010, le président de Nintendo Satoru Iwata indique que le jeu est prévu pour être disponible d'ici la fin de l'année 2010 et quelques jours après, le 3 février, il confirme que le jeu sera présenté lors de l'E3 2010.

Le producteur du jeu Eiji Aonuma a confirmé que le jeu sera obligatoirement jouable au Wii MotionPlus lors d'une interview dans le numéro de février 2010 du magazine japonais Famitsu. Selon lui, le contrôle de l'épée sera « naturel comme si la manette du joueur et l'épée de Link ne faisaient qu'un ». Aonuma a aussi parlé d'une nouvelle mécanique de jeu, différente des opus précédents. Il souhaite que le jeu soit à un stade jouable afin d'en faire la présentation lors de l'E3.

Comme convenu, le jeu est présenté dès le début de la conférence Nintendo lors de l'E3 2010 sous le nom de The Legend of Zelda: Skyward Sword. Une bande-annonce est diffusée et une présentation du gameplay au Wii MotionPlus est faite en direct par Shigeru Miyamoto. Ce dernier va par la suite annoncer la sortie du jeu pour 2011.

En décembre 2010, Shigeru Miyamoto donne une interview dans laquelle il déclare que le développement du jeu « est fini à plus de la moitié ». Cette déclaration va inciter la presse à présager un éventuel nouveau report de la date de sortie.

Lors de la Game Developers Conference de 2011, plusieurs bandes-annonce ont été dévoilées.

Lors de l'E3 2011, une nouvelle bande-annonce fut montré aux spectateurs.

Lors de la Gamescom 2011 à Cologne, le jeu a été annoncé pour le 18 novembre 2011 en Europe.


Défauts reprochésModifier

Certains joueurs reprochent le design graphique apporté par Nintendo à Skyward Sword. Il s'agit surtout d'une question de goût personnel : certains aiment, d'autres non. D'autres trouvent que la jouabilité n'est pas aussi simple qu'il en a l'air : l'exemple qui revient le plus souvent est lorsque le joueur veut porter un coup en diagonale de la gauche vers la droite ; il doit ramener doucement la wiimote vers la droite et non trop vite, le cas échèant il porte un coup qui risque de déséquilibrer le personnage.

Un autre problème moins évoqué mais pas moins pertinent est l'absence d'un mode gaucher, ce qui est assez surprenant quand on sait que le héros de la série, Link, est gaucher depuis le premier opus de la série (en dehors de la version Wii de Twilight Princess). Ce choix contrarie de nombreux joueurs gauchers (bien que certains s'adaptent très bien en tenant la wiimote de la main droite), ce qui se comprend, puisque Link est le seul personnage gaucher mondialement connu dans les jeux vidéo auxquels ils peuvent s'identifier. Toutefois, certains joueurs gauchers disent que la maniabilité reste correcte, malgré une immersion peu convaincante.

ÉditionsModifier

À l'occasion des 25 ans de la série, Nintendo a sorti plusieurs éditions du jeu :

  • Édition spéciale comprenant : Un exemplaire de The Legend of Zelda: Skyward Sword Un CD de musique reprenant les morceaux joués lors du concert des 25 ans de la série The Legend of Zelda 25th Anniversary Symphony
  • Édition limitée comprenant : Un exemplaire de The Legend of Zelda: Skyward Sword Un CD de musique reprenant les morceaux joués lors du concert des 25 ans de la série The Legend of Zelda 25th Anniversary Symphony Une télécommande Wii Plus dorée ornée du blason Hylien

AnecdotesModifier

Quand on écoute le Chant de la Déesse à l'envers, on obtient la Berceuse de Zelda, célèbre son du jeu The Legend of Zelda: Ocarina of Time. Une quête secondaire dans le jeu propose de donner une feuille de papier à une main coincée dans les toilettes de l'école de chevalerie. Cette quête est un clin d’œil à une quête de The Legend of Zelda: Majora's Mask où il fallait là aussi aider une pauvre main, coincée dans les toilettes d'une auberge.


RéférencesModifier